Guides

On passe un agréable moment au sein de cette belle maison de maître, d’une élégance toute classique, où de grandes toiles contemporaines projettent leurs couleurs à travers la pièce. Le repas se décline au fil de mets très savoureux et originaux, guidés par le souci du bon produit. Autre atout: l’accueil est charmant.
Guide michelin : 1 étoile Michelin 2014 / 3Fourchettes

 

 

 

Une hôtellerie de très bon standing, véritable petite oasis de quiétude et de confort au cœur de la campagne iséroise. Aux fourneaux, un chef talentueux, Eric Jambon, dont la préférence se porte sur les produits plutôt luxueux (et de qualité), qu’il sait mettre en valeur sans se laisser embarquer dans d’inutiles complications esthétiques : pressé de foie gras kumquats beurre de cacahuètes et oxalys, filet de turbot sauvage ornithogales sauce noilly part, ris de veau morilles fèves sauce au vin jaune… Belle cave, très complète, notamment dans la vallée du Rhône.
L’Avis de Gault & Millau : 2 toques

Eric Jambon défend une cuisine qu’il se refuse à « vitrifier » dans d’immuables traditions et s’efforce de donner des ailes aux racines. Et l’on découvre avec bonheur, dans cette salle mi-bourgeoise, mi-contemporaine, ouverte sur le parc arboré et la piscine et joliment colorée entre le bleu des sièges et les verres multicolores, que les escargots élevés par Philippe Cayeux à Chatenay et les pigeons de monsieur Berger à Saint-Alban-de-Roche peuvent avoir des variations intéressantes, pour peu que leur goût naturel soit préservé. « Ce qui est difficile, c’est de faire simple », glisse ce chef pragmatique qui ramasse dans le parc et les environs les noix, les châtaignes, les cèpes, le serpolet, la pimprenelle, le cresson sauvage et l’ail des ours qui viendront muscler ses recettes. On est d’accord. Autrement, le Domaine s’ouvre sur un tir groupé de onze très vieux cèdres géants, puis vient la bâtisse construite au 19e siècle pour une famille de soyeux où se trouvent la salle de restaurant susdite et des chambres classiques et spacieuses et, un peu à l’écart, une ferme dauphinoise qui a le même âge que les cèdres, qui se tient aussi droite qu’eux, et qui abrite des chambres plus modernes. A noter que les amateurs auront leur compte avec le plateau de fromages à rallonge
Guide Champérard : 14/20

Une solide et bourgeoise maison du XVIIIe siècle, au cœur d’un cadre bucolique et grandiose. Eric Jambon séduit grâce à une carte qui exploite le meilleur des produits de chaque saison. Ses préparations sont équilibrées, avec un soin particulier pour privilégier la légèreté et l’équilibre des saveurs, ou encore grâce à des assaisonnements souvent inédits.
Guide Hubert : 3 assiettes 1 couronne

 

CHC Domaine Des Séquoias

1 étoile Michelin

Le restaurant est ouvert
du mardi soir au dimanche midi

L’Hôtel est ouvert 7 Jours / 7

Les déjeuners de la piscine 7 Jours / 7
En Juin Juillet et Aout

CHC Domaine Des Séquoias

Ecrivez nous





Votre nom, prénom*

Votre email *

Sujet

Votre message

Contact

  • +33(0) 4 74 93 78 00
  • Domaine des Séquoias 54, vie de Boussieu, 38300 RUY